On relève ses manches !

Après avoir tracé le plan de notre musée grandeur nature, nous nous sommes réunis en séances de brainstorming par demi-classe pour définir la manière de réaliser les murs et les décorations .  Beaucoup d’idées originales ont été proposées.

 

Certains murs seront en carreaux de plâtre faits maisons et d’autres en papier cartonné sur un support que l’on doit encore définir en fonction de nos différents essais.

 

Pour l’extérieur du musée, nous nous lançons dans la fabrication d’un escalier d’eau inspiré de la Fondation Louis Vuitton de Paris. Pourvu qu’il n’y aie pas de fuites!

 

La classe s’est transformée en vrai chantier : perceuses, visseuses, scies à métaux, scies à onglet, pistolets à colle, sacs de plâtres, panneaux de polystyrène, cartons et autres matériaux font partie de notre décor .

Les CM2 de l’école Bossuet de Villeneuve d’Ascq

 

 

 

Des légos, des légos, des légos …

En novembre les étudiant-ingénieurs de Polytech sont venus nous présenter des legos Mindstorms. Mon groupe (Hamza, Marwan, Anthony et moi) nous avons dû monter un capteur de couleurs pour que le robot voit le sol .

14h35 Hamza et moi avons testé le premier fonctionnement sur la maquette et … ça n’a pas fonctionné ( Nan!! ).

Mon groupe de travail en pleine réflexion !

Les étudiants nous ont bien aidés !

J’ai essayé une autre fonctionnalité. L’un des étudiants est venu nous voir et nous a dit : « Ce n’est pas ça. » Nous lui avons demandé de nous aider : il a accepté. Il nous a aidé et nous avons réussi (Tannanananana) et on n’a eu qu’un bonbon (ouin!!). Et ils sont repartis.

Un autre jour, nous nous sommes entraînés à construire des structures avec des légos basic.  Nous avons du faire l’inventaire des pièces du lego et nous avons commencé. Avec Kamel, nous nous sommes un peu disputés car nous voulions tous les deux les mêmes pièces. Finalement, Assane et moi, nous avons fait une structure « chaise volante ». Lorsqu’on a eu terminé, on a dû expliqué la fonction de 4 pièces que nous avons choisies.

Construction de structures en légos

J’ai trop aimé.

Les experts à Willems !

Ça y est ! Ils sont venus !

Nous avons accueillis dans notre école Mathieu et Hind, étudiants en 4e et 3e années à Polytech.

Nous leur avons raconté tout le début de notre aventure, nous leur avons montré où nous en étions arrivés. Ils nous ont aidés à mieux comprendre comment fonctionnaient les capteurs, et ils ont aussi réussi à remettre en marche le robot capricieux qui ne voulait plus nous obéir depuis décembre !

Nous les retrouverons jeudi prochain. Vivement !

Après, il faudra se débrouiller tout seuls… Sans compter qu’entre un concert au Conservatoire, notre visite à la Manufacture de Roubaix, la semaine des maths, notre journée d’immersion au collège et notre séjour de découvertes dans les Ardennes, le temps va commencer à nous manquer !!!

Mais le défi sera relevé, promis !

Programmation grandeur nature…

Nous voilà en activité grandeur nature maintenant !

La piste est encore à l’état de brouillon, mais nous avons aussi cherché dans les catalogues de papeterie ce qu’il nous faudrait pour finir notre maquette, calculé la quantité de « murs » qu’il nous fallait, et surtout combien cela allait nous coûter !

 

Nos robots, qui étaient encore « aveugles », vont bientôt être dotés de capteurs : nous avons repris les boîtes de pièces

pour équiper nos engins…

Nous sommes impatients : les étudiants de

Polytech arrivent bientôt !

 

Musée, vous avez dit musée ?…

Nous avons enfin trouvé l’environnement dans lequel allait se dérouler notre histoire… Nous avons du bien nous documenter, mais vous ne saurez rien…!

 

 

 

 

 

L’histoire prenant donc un peu forme, nous avons pu aussi finaliser le plan de notre musée.

Il a fallu mettre en commun tous nos brouillons de plans, les mettre à l’échelle dans notre carnet d’aventures, puis agrandir le plan « final ».

 

 

 

 

 

Et maintenant, finis les exercices, il ne reste plus qu’à programmer pour de vrai !

 

On avance bien…

De décembre à janvier nous avons d’abord tracé des plans 2 par 2 sans mesure. Nous avons déterminé une échelle: 1 cm dans la réalité =10 cm sur le plan. Ensuite nous avons fait des groupes de 4 pour refaire un plan. Après, nous avons voté pour déterminer le bon plan. En ce moment, pendant les APC, nous travaillons sur la construction du plan, sur la programmation et l’histoire. Nous avons choisi ce que nous allions mettre dans le musée: quelle(s) statue(s), quel(s) tableau(x)…Ce jeudi 25 janvier,des étudiants vont venir nous aider pour la programmation.

Oriane, Gabin, Angelyna pour la classe de CM1-CM2 de Tourmignies

On se lance!…

Vendredi 19 Janvier on a programmé le robot sur la véritable piste.On a essayé de lui faire capter les personnes et les murs .Le robot devait aussi faire marche arrière.

Laura et Wissem, classe de Mme Dejonghe TOULOUSE LAUTREC

Une étape passée!

Un grand merci à l’école Pierre Loti de Lambersart qui nous a redonné les codes pour accéder au blog ! Nous pouvons maintenant vous expliquer ce que l’on a fait !

Pour commencer nous avons lu le défi. Ensuite, nous avons travaillé la piste et nous l’avons tracée. Nous avons vite trouvé les idées mais nous avons eu quelques difficultés sur la disposition des salles. Heureusement, nous avons surmontées ce problème. Le tracé de la « grande piste » a été réalisé par groupe.

Après avoir monté les robots, nous les avons programmés pour qu’ils parviennent à finir le chemin. Plusieurs groupes de la classe ont réussi et les autres y étaient presque ! Malheureusement nous avons dû rendre les robots…

Parallèlement, nous avons travaillé sur la conjugaison, les mathématiques…pour enrichir notre carnet de bord.

Aussi, nous avons trouvé notre thème mais il nous reste encore beaucoup de travail !

Il faut que nous fassions le décor, la présentation orale et inventer une histoire…

Nous sommes contents d’être arrivés à la fin du projet et motivés pour la suite !

CM2, école Louise de Bettignies, Lambersart

ENFIN SUR LE BLOG !

Pour commencer, nous nous sommes posés beaucoup de questions sur les robots et sur l’avenir de l’homme avec eux. Et comme nos camarades de l’école Condorcet de Willems, nous nous sommes demandés si les robots allaient remplacer l’Homme dans le futur. Et bien, nous pensons que oui pour certaines choses, comme les activités dangereuses, et non car les robots restent des machines et ils n’éprouvent pas de sentiments.

Après la lecture du cahier des charges, nous nous sommes dit : IMPOSSIBLE ! Trop dur !

Et puis nous avons repris les choses une par une, tranquillement, sans se monter la tête.

A ce jour, l’inventaire des 4 boîtes et le montage des robots font partie du passé et c’est tant mieux car la programmation est passionnante.

Le plan de la piste est enfin finalisé. Il a fallu choisir et cela n’a pas été facile. Nous n’étions pas tous du même avis.

Pour le choix du musée, c’est fait ! Et c’est top secret pour l’instant. Dans nos têtes, il est magnifique ! Nous avons choisi les œuvres et certaines sont déjà commencées.

La semaine dernière, et celle d’avant, les étudiant de Polytech sont venus travailler avec nous. Dommage qu’ils ne reviennent plus… Grâce à eux, nous avons appris plein de choses sur la programmation et surtout sur l’utilisation des capteurs.

Cette semaine, 2 objectifs : le BLOG (c’est fait) et notre histoire…

Voilà, nous vous souhaitons à tous un joyeux Noël plein de bonheur et de surprises !

ps: Pour les photos, on verra la prochaine fois…

 

Bilan du mois de novembre

Bonjour à tous. Voici notre premier article.

Durant ce mois de novembre, en APC, nous avons découvert comment programmer les blocs déplacement et les blocs son d’un robot d’essai.

Puis, nous avons choisi tous ensemble notre robot. Nous avons découvert ses avantages et ses inconvénients, comment le programmer et comment le construire. Maintenant nous construisons le nouveau robot après avoir démonté notre robot d’essai.

Paul et Julie, pour la classe de CM1-CM2 de Tourmignies

Top