Modifions les programmes…

Ce matin, les élèves ont travaillé les programmes LegoMindStorm. Les robots ont défilé dans la classe !

Les cerveaux ont bouillonné toute la matinée !

Amira, Ecole Pierre Loti, Lambersart

Traçage de la piste

Grande étape aujourd’hui: nous devons tracer le plan sur la grande piste!

Le tableau de calculs de la semaine dernière est bien utile. La maîtresse  nous a dit que c’était un tableau de proportionnalité. C’est très compliqué de faire des tracés en grand format avec la règle du tableau. Heureusement, dans chaque groupe, on s’entraide!

*

Les élèves de CM2 de l’école Pierre Loti de Lambersart

Robots construits !

Ça y est ! Nous nous sommes lancés !

 

Nous avons commencé notre aventure par un peu de documentation :

Nous avons voulu en savoir un peu plus sur ce qu’était un robot, de quand datait le premier robot, à quoi servaient les robots, etc. Nous nous sommes renseignés sur internet, et en particulier sur https://fr.vikidia.org/wiki/Robot.

 

Cela nous a posé beaucoup de questions, et nous en avons même fait le thème d’une de nos discussions : est-ce que les robots peuvent remplacer les humains ?

 

Et la semaine dernière, nous avons commencé le montage de nos robots.

Nous avons 4 robots dans l’école ; nous nous sommes organisés en équipe, et nous nous sommes répartis les tâches dans chaque équipe : trouver les pièces, les vérifier, les emboîter… Nous avons mis du temps, mais ça y est, nous allons pouvoir commencer à les commander !

 

 

 

En même temps, nous avons commencé à réfléchir à notre musée

Beaucoup d’idées ont été données, certaines farfelues ou irréalisables, et plusieurs autres parmi lesquelles il va falloir choisir.

Mais pour l’instant, on ne dit rien !

 

La classe de CM2 de l’école Condorcet de Willems.

 

Lightbot

Comment fonctionne un robot? Décide-t-il seul des choses qu’il doit faire? C’est quoi, « programmer un robot »?

Pour comprendre, nous avons découvert sur tablette l’application LIGHTBOT: nous avons fait souvent plusieurs essais avant de réussir un parcours! En fait, il faut vraiment penser à tout et bien écrire chaque étape sinon le robot se trompe… Ou plutôt, c’est nous qui nous sommes trompés!

Les élèves de CM2 de l’école Pierre Loti de Lambersart

Inventaire et montage

Avant de monter nos robots, nous avons fait un inventaire de la boîte. Ce n’était pas très amusant! En plus, certaines boîtes étaient incomplètes car des fils manquaient. Heureusement, notre maîtresse a trouvé ce qui manquait et nous avons tous pu finir notre robot.

                                   

Les élèves de CM2 de l’école Pierre Loti de Lambersart

Du dessin au plan

Maintenant, nous sommes face au dessin de Tom mais il va falloir le transformer en un plan précis avec des tracés géométriques et surtout les bonnes mesures. Nous avons découvert le papier millimétré: c’est incroyable! Les traits sont tellement fins, au millimètre près!

Il a fallu tout recalculer pour tracer les dimensions de la grande piste. On a fait un tableau pour nous aider dans nos calculs mais nous avons eu un problème quand il a fallu tracer le parcours de notre robot: combien mesure-t-il quand il est monté? Nous n’avons pas le choix: il faut mettre le plan de côté et passer au montage du robot.

Les élèves de CM2 de l’école Pierre Loti de Lambersart

Dessiner un parcours…

Chaque élève a dessiné un parcours dans notre musée en tenant compte des contraintes du cahier des charges. Ensuite, chacun a projeté son dessin de la tablette sur le vidéoprojecteur par le biais de l’Apple TV. Après avoir bien observé les différentes productions, nous avons voté et choisi le dessin de Tom.

Les élèves de CM2 de l’école Pierre Loti de Lambersart

Devinette…

Ce matin, nous prenons le temps de vous donner quelques nouvelles de l’école Pierre Loti de Lambersart.

Après avoir découvert le défi 2018 et son cahier des charges, nous avons cherché sur Google Images des photos extérieures et intérieures de musées nationaux et internationaux.

Finalement, nous avons choisi de travailler sur un musée français. Un indice: c’est un ancien bâtiment municipal où les gens venaient se détendre… A vos claviers!

Une visite de Sébastien Verlynde.

Sébastien Verlynde est venu ce matin. Il nous a expliqué le fonctionnement du robot et nous a posé des questions: qu’est- ce qu’un capteur? Après, il nous a expliqué qu’il fallait dire »Si et alors »quand on fait des essais sur le robot. Ensuite, il nous a parlé de ce qu’on allait faire à la Coupe de Robotique.

Il nous a expliqué que le robot ne serait pas stable si on le mettait debout. Il nous a dit qu’il y a plusieurs capteurs: le capteur qui correspond à notre vue, à notre toucher, à notre audition mais il nous a expliqué que le « capteur son » ne fonctionne pas bien parce qu’il y aura beaucoup de monde lors de la Coupe donc beaucoup de bruit.

Après, il nous a posé une question: comment fait-on pour savoir de combien de cm le robot avance quand il fait un tour de roue ? Guillaume a répondu: on met un départ, on fait avancer le robot et après on regarde de combien de cm il a avancé en un tour de roue. Anne-Claire a dit: on mesure le tour de la roue et on met la mesure à plat et voilà!…

On remercie Sébastien pour ses renseignements et on se dit à jeudi pour des petits défis.

Louise, Anouk et Pierrick, de l’école Toulouse Lautrec.

 

 

Imaginer un plan…

Le 20 octobre, nous avons essayé de dessiner un plan pour notre future piste. On avait des feuilles blanches. On a lu et surligné les points importants du cahier des charges pour dessiner tout ce qu’il est demandé.

Puis, on a critiqué quelques plans, vidéoprojetés pour se rendre compte de ce qui allait, et aussi de ce qui manquait.

Ensuite, nous avons décidé d’améliorer nos plans en utilisant du papier quadrillé cette fois.

 

 

 

 

 

La classe de Madame Dejonghe, école Toulouse Lautrec, Villeneuve d’Ascq.

Top